L’angoisse du gardien de but au moment du penalty…

div class= »separator » style= »clear: both; text-align: center; »>

Jeune garçon, parce que je n’aimais pas la bibliothèque rose (trop nulle!), et que je me planquais pendant la récréation pour lire au lieu de jouer au foot avec les camarades, je m’imaginais être un littéraire. Aussi avais-je emprunté à la bibliothèque cet étrange roman, auquel je ne compris absolument rien. Pourtant le titre est très fort…
Au moment du penalty, (du moins pour ce que j’en sais), le goal s’avance un peu hors de sa « cage », non? Et en quelque secondes, il peut être fusillé, mort pour le sport, ou devenir un héros. Évidemment c’est un peu tragique, mais je trouve ça plus beau que de « quitter l’aventure » sur un vote SMS…

Dans un bilan de cardiopathie emboligène (infarctus rénal), l’échographie trans-thoracique décèle rapidement ce qui semble être un thrombus de l’oreillette gauche :
Grand axe :


Untitled from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

Petit axe :

Untitled from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

En ETO 3d, dans la vue chirurgicale habituelle, l’aorte est en haut, la mitrale en dessous, l’auricule à droite de l’écran, et le thrombus, comme notre gardien de but, est juste devant l’auricule (c’est d’ailleurs ce qui le rend visible en ETT) :


thrombus OG ETO 3d from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

Sur ces coupes du volume 3D centrées sur le thrombus, il apparait clairement qu’il ne s’agit pas d’un thrombus de l’auricule mais de l’oreillette, chez un patient ayant par ailleurs un auricule fin, avec des vélocités de vidanges normales, mais une dilatation bi-auriculaire.


thrombus OG-slices from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

Si nous avions vu ce patient avant son épisode embolique, en FA chronique, avec un score de CHADS2 (ou de CHA2DS2-VASc) à 0, combien d’entre nous l’aurait anticoagulé???
Angoissant, non?

Share

Tags: , , ,