Couscous party

Dans l’article précédent, une image de boulette intra-aortique, au niveau de la crosse. Certes, comme le souligne JPS, il n’y a pas beaucoup d’élément d’orientation dans mon observation. Pourtant, comme dans les bons couscous (faite moi confiance pour discerner le bon couscous), tous les ingrédients sont là.

Whiteshark et JPS ont raison, (les autres aussi d’ailleurs car qui ne dit mot consent ou est en WE prolongé),  il s’agit bien d’un thrombus flottant. Pourquoi à cet endroit? La réponse viendra du nouvel angioscanner (à peine meilleur que le précédent), sur lequel on peut voir une petite calcification, une plaque molle hypodense d’athérome, et le fantôme du thrombus dans la crosse :

L’ETO visualise parfaitement le thrombus, mais mal la plaque d’athérome, et c’est exactement l’inverse pour le scanner, les deux examens étant très complémentaires pour l’étude de cette zone de l’aorte.

Le sepsis à possiblement participé au développement du thrombus. Mais il est assez intéressant de noter que l’hypoglycémie profonde, (qui était le motif hospitalisation), est en elle même pourvoyeuse d’inflammation et d’agrégation plaquettaire. Tout ceci est résumé dans cet article gratuit de Diabetes Care.
Pour les plus fainéants, un petit extrait (qu’il vous restera à traduire faut pas déconner quand même!) :
« The fact that hypoglycemia results in platelet hyperaggregability and an increase in several factors involved in the coagulation cascade has been known for over 2 decades. » (je trouve cette phrase assez vexante d’ailleurs…).

« It is important to note that the rapidity of the onset of hypoglycemia is also a major determinant of the proinflammatory changes. »

L’hypoglycémie brutale et profonde de ce patient a pu jouer un rôle non négligeable dans la genèse du SDRA, du thrombus, et pourquoi pas expliquer l’intégralité du tableau, car les prélèvements bactériologiques resteront négatifs.

Rien ne vaut un bon couscous, l’hypoglycémie survient très tard et très progressivement après…

Share

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *