Les bonnes recettes de tata médecine interne

Mon collègue Philippe A. a rédiger un document à l’intention des rustres et des malpolis, avec les rudiments de la rédaction d’une demande d’échographie cardiaque bidonnée pour obtenir un rendez vous rapide.
Il faut que je retrouve la liste intitulée « Les bonnes recettes de tata médecine interne » pour la partager avec vous (si Philippe est d’accord, naturellement).

Il semble que certains en aient déjà eu connaissance.
Voyons ensemble comment ce jeune homme va avoir une échographie cardiaque normale rapidement, pour explorer un souffle (qu’il n’a jamais eu), dans un contexte de fièvre (inexpliquée par sa méningite).

L’observation médicale :

La demande, rédigée de la même plume :

Fièvre, souffle cardiaque, et… dyspnée (tant qu’on y est), et pourquoi pas tâches de Roth, ou faux panaris mystérieux et labiles, avec purpura inexpliqué et hémorragies sous-unguéales en flammèches d’apparition récente, avec douze flacons d’hémocultures positives?

Share

Tags: ,

One Response to Les bonnes recettes de tata médecine interne

  1. moi je parie, mieux je sais, qu’il n’y avait pas de trucs dermato spaces 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *