Archive for 27 mai 2013

La bohème

27 mai 2013

En l’honneur du festival de Cannes, je vous propose aujourd’hui un vieux film en noir et blanc, tourné au bloc opératoire dans mes jeunes années, sur un Philips Sonos 5500.

Vous excuserez la qualité de la vidéo, (qui, pour une fois est assez longue!), mais en ce temps là, les moyens techniques n’étaient pas ce qu’ils sont maintenant, et quand au matin, on s’asseyait enfin devant un café crème, nous étions épuisés mais ravis.

Les artefacts, en particulier sur le Doppler couleur, sont liées aux interférences avec le bistouri électrique.

Des idées?

Share

Guiness book des records!

22 mai 2013

Ah, j’oubliais!
Allez donc faire un petit tour sur l’excellent blog 123sonography.com en cliquant ici : http://123sonography.com/blog/guinness-echo-II
C’est amusant et instructif!
Merci à nfkb0 pour ce lien 😉

Share

La microcirculation existe, je l’ai rencontrée!

22 mai 2013

Pour résumer vos réponses concernant le cas précédent, l’échographie est normale avec une cinétique parfaite de la paroi antérieure au pic, l’ECG est très suspect, et la réserve coronaire est effondrée.
C’est troublant.

Vos réponses évoquent le spasme coronaire, l’altération de micro-circulation liée au diabète, et le spasme coronaire.
Je penche plutôt pour l’altération de la micro-circulation, car la réserve coronaire mesurée durant l’examen est très altérée sur l’IVA, malgré l’absence de sténose sur les troncs épicardiques.
En cas de pont musculaire sur l’IVA, le flux systolique disparait, mais le flux diastolique est intact.
En cas de spasme, toujours possible sous dobutamine, le ST est souvent sus décalé, et des troubles de cinétique apparaissent. Par ailleurs, le flux coronaire dans l’IVA (sous réserve que ce soit le bon vaisseau!) devrait disparaitre au pic.
Il reste la microcirculation, qui parait ici très pathologique. Le pronostic de ces atteintes purement microcirculatoires est discuté, généralement considéré comme mauvais, comme le résume cet article de synthèse (gratuit).

Je vous conseille également la lecture de cet article du JASE (payant), qui conclue à une valeur pronostique péjorative d’une altération de la réserve coronaire chez des patients porteurs d’une cardiomyopathie dilatée (Nicolas, je ne te vois pas dans les auteurs, ils t’ont oublié? ;-))
Voici en quelques mots leurs conclusion : “Patients with nonischemic DCM who had depressed CVFR and MBFR by dipyridamole stress had higher rates of cardiac death and urgent transplantations during follow-up than patients with normal values”.

Voila pour ce soir, merci pour votre participation, la discussion est ouverte!

Share

Le mystère de la coronaire

14 mai 2013

Ce monsieur, diabétique pratiquant, avec les complications d’usage, a pour antécédent la pose d’un stent sur l’IVA il y a plusieurs années (je ne connais pas l’indication de cette angioplastie).
Depuis, il présente régulièrement des douleurs d’efforts, suspectes, pour lesquelles il est hospitalisé un peu partout, avec des coronarographies qui ne retrouvent pas de resténose et pas de progression lésionnelle sur les autres troncs.
Il est hospitalisé pour coroscanner et échographie dobutamine.

Voici la cinétique segmentaire de base, en coupe apicale des 2 cavités :

Et la même coupe au pic :

Aucune douleur pendant l’examen, et pourtant l’ECG se modifie sur un mode qui laisse peu de place à la rêverie…
De base :

Au pic :

Le coroscanner, (comme les coronarographies avant lui), ne retrouve ni resténose, ni autre lésion sur l’arbre coronaire :

Voyons maintenant ce qui se passe dans l’IVA, de base :

Et au pic :

Comment interpréteriez vous cet examen?

Share