The Apeman

Amigos, voici donc la réponse à ce cas clinique.
La première échographie est réalisée alors que le patient présente un BBG complet :

4cav1 from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

Puis apparait un BAV complet :

4cav2 from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

La bradycardie aide à l’amélioration « factice » de la FEVG, mais l’asynchronisme intra VG, évident sur la première boucle, disparait, probablement comme le suggère Philippe car l’échappement ventriculaire nait proche de la branche gauche, avec un aspect de retard droit et des QRS paradoxalement plus fins qu’en rythme sinusal.
Bref, le patient, de part son refus du PM de resynchronisation, corrige son asynchronisme lui même, au prix, il est vrai, d’une bradycardie significative…
Un bel exemple du pouvoir obscure de la désynchronisation!
Bravo à tous pour vos commentaire et vos réponses. Seule le titre sera resté mystérieux jusqu’au bout, c’était pourtant simple :
Tarzan, comme notre patient, saute de branche en branche…

Share

Tags: , , , , , , ,

4 Responses to The Apeman

  1. nfkb says:

    ah merde j’aimais bien mon idée de la liane verte ! merci pour ce cas, tu as le don de faire paraitre simple des trucs très compliqués !

  2. Abassade says:

    Ce qui est très curieux dans cet ECG c’est que le QRS de l’échappement est plus fin que le QRS quand le rythme est conduit. L’aspect de l’échappement est un retard D avec, en V3, un rS initial fin, ce qui prouve que la conduction au tout début, dans le septum et la partie basale du VG est normale. Hors c’est précisément cette partie qui dépend de la branche G. Donc la branche G est pas si naze qu’elle voudrait le faire croire, elle est capable de conduire si le rythme est lent, comme dans un échappement jonctionnel.
    Ou alors l’échappement est précisément situé sur la branche G, en deçà de la zone du bloc, qui est alors très localisé, mais ce serait un sacré hasard!!!
    Mais on fait quand même assez mal aux mouches, ce qui n’était pas l’habitude de Tarzan qui avait d’autres ambitions et qui était un sacré gaillard .

    • philippe says:

      Merci Philippe pour ce commentaire. Puisque tu me pousses dans mes retranchements, je dois avouer qu’il y a dans le dossier du patient cet ECG qui m’a pas mal perturbé, au point que je me suis demandé si ce n’était pas une erreur de classement.
      http://echocardioblog.com/wp-content/uploads/2015/11/Diapositive1.jpg
      Cet ECG, plus lent que celui du BBG est antérieur à toute cette histoire. Cependant les troubles de repolarisation type Chatterjee laissent penser qu’il devait déjà alterner BBG (en phase 3) et QRS fins.
      Ça repousse la branche gauche, après l’avoir coupée?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *