Archive for 31 octobre 2016

Qui êtes vous, Miss Polly Magoo?

31 octobre 2016

Un AVC découvert fortuitement à l’age de 105 ans, permet de découvrir une fibrillation auriculaire non moins secrète.
La propriétaire du cerveau et du cœur sus-cités ne veut rien dire de l’ancienneté de ses troubles.
Mais alors comment la soigner contre son gré pour son plus grand bien?
Quelles mystères de découverte fortuite nous révélerait cette échographie cardiaque (qui hélas n’aura jamais lieu)?

img_3995

Share

STEMITIMIZERO

14 octobre 2016

L’infarctus du myocarde n’existe plus, il s’appelle désormais STEMI.
C’est un peu comme si les orthopédistes ne parlaient plus de fracture du col, mais de Syndrome Osseux Fracturaire Aigu avec Solution de Continuité Radiologique (SOFRASOCORA pour le tableau opératoire).

Voici justement une fracture du myocarde, vue précocement. L’échographie, inutile dans son contexte, me permet d’attendre l’astreinte de coronarographie en gardant un air très (pré)occupé.

20160831_174204_0012 from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

Sur cette vidéo (une coupe 3 cav un peu haute), on note une akinéise antero-septo-apicale. Dans la graisse épicardique, dans le sillon inter ventriculaire, silence radio. Pas de flux coronaire.

20160831_174204_0005 from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

De retour en USIC après la désocclusion de l’IVA, le flux est de nouveau bien identifiable, et surtout, il est exactement là où on l’attendait!

20160831_174204_0016 from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

20160831_174204_0017

Peut-on interpréter une absence de signal Doppler, quand l’échogénicité est bonne, comme une occlusion de l’IVA?
Dans la discussion infarctus-cardiomyopathie de stress, peut-on y voir un intérêt?
Un signe négatif (l’absence de signal) est il une information?
L’aventure est-elle au coin de la rue?

Share

ZO1 : Edge to edge

1 octobre 2016

Vous êtes trop fort, le cas clinique précédent était bien un double orifice mitral congénital.
Dans les commentaires sont évoqués les noms de Mitraclip et d’Alfieri, et ce n’est pas un hasard.
Dans cet article (gratuit) du JACC, vous revivrez avec de l’émotion, de la joie, et de la peur le continuum entre toutes ces entités.
C’est en effet en opérant une CIA qu’Alfieri constata en per-operatoire un double orifice mitral, parfaitement continant et non sténosant. L’après midi même, il devait opérer un prolapsus de grande valve mitrale, ce qui (avant l’aire de cordages en Gore-Tex) était un “challenge” chirurgical. Il pratiqua donc pour la première fois une suture bord-bord (edge to edge) de A2 et P2, recréant ainsi la valve vue le matin.
Si l’intervention est désormais délaissée pour une approche plus anatomique (grâce, donc, aux cordages artificiels), elle fut le premier pas vers le développement du Mitraclip.

diapositive1

Il est habituel de terminer ce genre de post par une vidéo musicale, en rapport avec le titre. Or “The Edge”, guitariste de U2, ne m’a jamais inspiré grand chose. Aussi je vous propose de siffloter votre air préféré en attendant des jours meilleurs ;).

Share