Stuck in the middle (Part 2)

Bravo à tous les trois, il s’agit bien d’un « Tako Tsubo inversé », du moins c’est ce que nous avons conclu!
Coroscanner et IRM normaux, normalisation rapide de tous les paramètres, avec persistance d’une petite insuffisance mitrale primitive, sans aucune commune mesure avec la fuite initiale, dont le mécanisme était bien la restriction des deux feuillets (et une probable élévation des pressions gauches).

2CAV from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

Pour la petite histoire, il y avait également une atteinte VD comme en témoigne les vidéos ci-dessous, on peut également voir une ascite qui compliquait le tableau.

vd sous costal from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

vd from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

Enfin, pour conclure sur cette forme rare (et grave) de Tako, nous avons mis en évidence une carence profonde en Sélénium, toutefois la normalisation des troubles de cinétiques a été beaucoup plus rapide que la reconstitution des stocks de Sélénium!
Tout est expliqué ici, beaucoup mieux que je ne pourrais jamais le faire. Pour les plus flemmards, un morceau choisi du texte :
« Altered spatial relationship between mitral leaflets and subvalvular apparatus due to apical ballooning may cause acute mitral regurgitation, which may exacerbate heart failure in patients with classical variant of TTC. »

Avis aux anesthésiste et aux réanimateurs, regardez bien, il doit y en avoir plus souvent qu’on ne le croit 😉

Comme il n’est plus possible de trouver une vidéo sur internet sans 4 minutes de pub insupportable avant, je vous simplement propose de revoir « reservoir dogs » si vous êtes courageux, ou plus simplement de siffloter « stuck in the middle with you » :
Clowns to the left of me, jokers to the right,
Here I am, stuck in the middle with you!

Share

Tags: , , , , ,

4 Responses to Stuck in the middle (Part 2)

  1. whiteshark1420@gmail.com says:

    le coeur est toujours aussi magique !

  2. Katon93 says:

    Juste de mémoire le tako médian et le tako reserve c’est 2 choses différentes. Le médian comme son nom l’indique c’est quand la portion akinétique est le pourtour médian du coeur et le reverse comme son nom l’indique aussi est quand la portion apicale est hyperkinétique et la base akinétique.
    Et là on est plutot dans le médian nan ?

    • philippe says:

      Tu as tout à fait raison.
      Ils expliquent les différentes variantes dans l’article :

      « three other patterns of LV involvement have been described.
      These are the inverted (reverse) type, the mid-ventricular type, and the localized type.
      In a study by Ramaraj et al.,2 the relative frequencies of classic, inverted, and mid-cavitary types of TTC were found to be 67%, 23%, and 10%, respectively. In the inverted or reverse variant, basal and mid-ventricular segments are hypokinetic or akinetic with preserved contractility or hyperkinesis of apical segment »

      Après quoi ils mélangent gaiement le médian et le reverse. Autant l’opposition classique/reverse est compréhensible, autant la distinction médian/reverse atteint un degré de sophistication et de raffinement trop élevé pour moi 😉

      Qu’en pensent les collègues?

      • gdv says:

        A cela on peut ajouter que dans le Tako Tsubo « classique », on retrouve généralement la contractilité conservée d’un « téton » apical…
        Pour moi, le médian correspond à un classique avec un très gros téton qui se contracte, alors que le reverse concerne vraiment les segments basaux (après, ce n’est que mon interprétation des choses)

        Sinon on pourraitt aussi catégoriser en 845 sous-groupes les Tako-tsubo, mais je suis pas sur que ça ait beaucoup d’utilité en pratique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *