Freecloud

Merci à tous pour vos réponses à ce cas clinique, réponses qui résument bien les hypothèses possibles.
Les cusps paraissent épaissies, la fuite est difficilement quantifiable mais la valve semble bien « poreuse »…

L’aspect peut faire évoquer des végétations infectieuses, bien-sûr, mais comme l’ont écrit les collègues dans les commentaires, aussi un SAPL ou surtout une endocardite marastique, dans le contexte. Les hémocultures seront négatives, et le PET scanner également normal (que ce soit sur le cœur ou sur une éventuelle néoplasie évolutive). La recherche d’anticorps est également négative.

Le TM sur la valve est en tout cas en faveur de végétations (septiques ou non), avec cet aspect en nuage, ou en « papier déchiré » chère au Pr Morcef, qui fait des vidéos un peu Old School, mais tout à fait passionnantes… (comme Point Break).

Tout est expliqué là :

Les suites ont été marquées par un nouvel épisode embolique et une majoration de l’insuffisance aortique avec une petite décompensation cardiaque. Fort de ces 3 indications chirurgicales, et avec le feu vert des collègues neurologues, nous avons adressé la patiente en chirurgie.
Voici les photos du bloc (merci au chirurgien, qui se reconnaitra peut-être malgré le masque, le calot et les lunettes loupes), les végétations sont bien attachées au versant ventriculaire des sigmoïdes (sans les nommer, pour ne pas choquer Axel ;)).

Je dois dire que le coup du nuage en TM m’a bien aidé…

Voilà. En attendant l’ARN 16s de la valve, une nouvelle video de Bowie qui se fait un peu rare sur le blog ces derniers temps : « The wild eyed boy from freecloud ».

C’est à la fin de ce concert en 1973 à l’Hammersmith Odeon de Londres qu’il « tua » son personnage de Ziggy Stardust, (à la grande stupéfaction du public et de ses musiciens!), pendant que je venais au monde, pour le remplacer.
Coïncidence?
Je ne pense pas.

Share

Tags: , , , , , , ,

2 Responses to Freecloud

  1. clément says:

    Salut Philippe,
    Super icono, comme d’habitude! j’ai dans l’idée (mais c’est peut être faux) que les endocardites marastiques sont très rarement responsables de fuites importantes . du coup quand je suis confronté au tableau ci dessus et que la fuite est importante j’ai plutôt tendance à penser endocardite infectieuse plutôt que marastique. As tu le même sentiment?
    a bientôt

    • philippe says:

      Pour être honnête avec toi, j’ai beaucoup cherché les endocardites marastiques mais je n’en n’ai pas vu tant que ça!
      Sur le principe, je suis d’accord avec toi, il n’y aucune raison pour que la valve soit délabrée aussi rapidement que dans l’endocardite infectieuse.
      Ici le passé de néoplasie était assez récent, avec un risque de récidive élevé, ce qui explique qu’on soit partit sur ce diagnostic initialement.
      Ici une revue de littérature par des Rennais sur les endocardites « non infectieuses » :
      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29903680

      Ils confirment que les dysfonctions valvulaires sont rares.
      J’ai vu passer une endocardite non infectieuse sur une sclérodermie sévère, je posterais peut-être les images!

      Désolé de s’être croisé aussi rapidement jeudi, la session était super intéressante en tout cas. J’espère que tout va bien au château.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *