Posts Tagged ‘hernie hiatale’

Le Zepplin

23 décembre 2014

Je ne peux raisonnablement pas vous laisser passer les fêtes dans l’expectative.
La coupe trois cavités permet de déceler une courbure inhabituelle de l’OG qui semble refoulée par une masse postérieure, tout en gardant son activité contractile normale.
Il s’agit simplement d’une hernie hiatale, mais quand même d’une grosse hernie!

En élargissant les vignettes, on aperçoit la poche à air gastrique (d’où le titre du post) en arrière de l’aire ou se projette de l’oreillette gauche.
C’est donc un conte de fin d’année qui se termine bien, comme il se doit.

J’en profite pour vous souhaiter de bonnes fêtes, et j’espère vous retrouver surmotivés en Janvier 2015!
Une petite boule de Noël (celle d’une Starr aortique), un dernier Bowie et le tour est joué pour 2014 :

http://youtu.be/X5iOiLX5ppA

PS : J’avais évidemment prévu un petit Led Zep, mais il y a décidément trop de publicité sur Youtube de nos jours…

Share

Eclipse de lune, la lumière du scanner…

19 avril 2013

Les réponses fusent si vite que je me sens dans l’obligation de répondre rapidement à ce cas clinique.
Il y a plusieurs façons d’aborder le problème.

Celle de Supergirl, (une amie) :

Si on admet que la pathologie existe, l’image existe-elle réellement ?
La masse visible en 4 cavités, bordée par deux cônes d’ombres des calcifications mitrales, est étrangement immobile.
Une si grosse masse intra-OG doit être visible dans toutes les incidences, et son éclipse de la sous costale est très louche.

Enfin, sur la radiographie de thorax, il existe un bord entre la masse et l’OD, suggérant une masse médiastinale et non pulmonaire (sinon il y aurait une une silhouette, avec un ligne aérique). Il n’y aucune raison qu’une masse tissulaire intra-OG non calcifiée soit visible en radiographie.

Il s’agit donc d’une masse intramédiastinale (mais extra-cardiaque), tissulaire, pouvant correspondre à un lipome, où à … une hernie hiatale! C’est donc Maged qui remporte son poids en gel d’échographie et en électrodes.

Voici des coupes sous costales qui affirment le caractère extra cardiaque, et des coupes de scanner qui documentent le diagnostic :

L’aspect inhabituel est lié au fait que seule la paroi de l’estomac est passée dans la hernie, et qu’il n’y a ni air (ou très peu), ni niveau hydro-aérique, comme dans les hernies habituelles.

La syncope a été rapportée à la CMH, avec gradient intra-VG, et à une dysfonction sinusale iatrogène.

Encore bravo à Maged et Odile, et merci à tous pour vos commentaires!
A bientôt
Superboy.

Share