Posts Tagged ‘épreuve de contraste’

Itineraire bis

19 décembre 2010

La présence d’une dilatation du sinus coronaire en échographie doit faire évoquer la présence d’une veine cave supérieure gauche, variante anatomique relativement fréquente et anodine, au moins lorsqu’elle n’est pas associée à une autre cardiopathie congénitale. Tout est expliqué ici, (http://irmcardiaque.com), sur ce site merveilleux d’IRM cardiaque que je me suis d’ailleurs empressé de référencer dans mes liens. (Je les avais d’ailleurs déjà cité ).
Trois variantes de veine cave supérieure gauche : avec un tronc veineux innominé entre les deux (A), ou sans (B), ou bien encore une veine cave gauche unique (C) :

Cette patiente, coronarienne pontée, présente donc une dilatation inhabituelle du sinus coronaire, ce qui constitue d’ailleurs le cadet de ses soucis.

En petit axe, le sinus coronaire parait très dilaté sur toute la face postérieure du VG:

Idem en coupe des 4 cavités, en béquant la sonde vers le plancher du VG :

L’astuce pour affirmer le diagnostic consiste à injecter des bulles dans une perfusion au bras gauche, comme pour une épreuve de contraste standard. Si les bulles arrivent par le sinus coronaire avant d’arriver dans l’oreillette droite par la veine cave supérieure, c’est quelles ont pris l’itinéraire bis.

Sur cette vidéo, les bulles arrivent par le sinus coronaire, avant d’arriver dans l’oreillette droite:


Untitled from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

Évidemment, ce genre de découverte est le plus souvent sans conséquences, jusqu’au jour où un rythmologue bienveillant, croyant arriver dans la veine cave supérieure, voudra y glisser une demi douzaine de sondes de Pace Maker et de défibrillateur (où comment une stimulation VD peut se retrouver exclusivement VG…)

Share