La CIA, l’ASIA, et le sourire de la cremière

ETO 3d pour évaluation de CIA découverte dans le bilan d’une tachycardie atriale. Pas d’HTAP, pas de dilatation significative des cavités droites, un rapport Qp/Qs à 1,5, bref, ça ne ressemble pas à la CIA du siècle.

De fait, en ETT, on devine bien une CIA en position ostium secundum, qui ne parait pas bien grosse :

Il existe également un anévrisme du septum inter auriculaire, qui fait le drapeau, pour attirer l’attention de ceux qui auraient raté la CIA :

Untitled from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

En ETO 2d, il existe deux orifices quasi jointifs, tout deux en position ostium secundum :

En ETO 3d, on obtient une idée plus précise. Il s’agit d’une vue « en face » du septum inter auriculaire par l’oreillette gauche. L’anévrisme du SIA est en haut au centre de l’écran, la CIA apparait en dessous, sous forme d’un défect séparé en deux par une espèce de bande fibreuse qui se prolonge dans l’oreillette gauche (en bas à gauche de l’écran). Il s’agit d’une CIA supérieure, située sous la veine cave supérieure, mais bien en position d’ostium secundum.

Untitled from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

On peut voir cela comme un SIA multiperforé, ou comme une seule CIA « fenestrée ». Ca ne fait probablement pas beaucoup de différence! J’ai quand même deux questions à vous poser :
1- Certain d’entre vous avait déjà vu cette petite bandelette fibreuse dans l’OG?
2- Auriez vous proposé cette CIA pour une fermeture percutanée?

PS : une nouvelle fois, je sais que votre silence est bienveillant, mais j’aimerais bien avoir votre avis sur ce coup là!

Share

Tags: , , , , ,

5 Responses to La CIA, l’ASIA, et le sourire de la cremière

  1. hfkarim says:

    Bonsoir à tous.

    08 mm et quelques de largeur, Qp/Qs à 1.5 et pas de dilatation significative des cavités droites…en bref, rien de bien consistant (?) Ceci dit, il y a une tachycardie atriale (sans dilatation significative des cavités droites ?)…pas d’autres anomalies associées ? Pas d’autres antécédents ? Age avancé ? Dans mon livre préféré traitant des cardiopathies congénitales de l’adulte (Congenital Heart Disease in Adults. Jana Popelová, Erwin Oechslin, Harald Kaemmerer et Martin G St John Sutton. 2008 Informa UK Ltd) la fermeture est indiquée (entre autre) si :

    Diamètre > 10 – 15 mm et surcharge des cavités droites
    Qp/Qs > 1.5
    Embolie paradoxale (Est-ce le cas ?)

    Je ne suis pas spécialiste en la matière, mais je sais – grâce à mon poteau de bouquin sus cité – que : « A catheter-based closure can only be performed if there is enough distance of defect margins from surrounding structures and the surrounding septum is of adequate quality. » Ainsi, la CIA étant, dans ce cas, située sous la VCS, le SIA étant anevrysmal, je suis pas très chaud pour la fermeture per cutanée…

    Reste le problème de la petite bandelette fibreuse dans l’OG…là, je pense que je vais me replonger dans lecture de l’anatomie du SIA.

    Merci pour tout et à très bientôt.

  2. philippe says:

    Bonsoir,
    Tout à fait d’accord sur les indications, et le patient n’a ni dyspnée, ni embolie paradoxale. La survenue d’un trouble du rythme supraventriculaire peut faire hésiter. Pour les berges, les formes se présentant sous la VCS sont plutôt favorable à la fermeture, et l’ASIA n’est pas une contre-indication puisqu’on ferme des FOP-ASIA (même si on sait rarement si c’est vraiment utile…). Pour finir, je pense que ce doit être faisable, mais je ne suis pas sur que ce serait utile!
    Merci pour vote commentaire et pour la référence, je ne connaissais pas ce livre, qui a effectivement l’air très bien!

  3. Fred says:

    Et le sourire de la crémière dans tout ça?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *