L’endocardite, ça ose tout…

Une pneumopathie bilaterale fébrile avec des hémocultures à strepto D bovis qui s’aggrave sous antibiotiques, c’est un peu louche, et nos amis internistes demandent une echographie cardiaque. Le bon Dr Serfaty (toujours le même, master Yoda, en moins vert) trouve une végétation obstructive appendue à la face auriculaire de la grande valve mitrale.

Untitled from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

Le gradient OG-VG est à 15 mmHg, la patiente termine l’examen assise en OAP, et termine la journée au bloc opértatoire.

Quand on fait des echographies au bloc, on est souvent confronté à la question bisyllabique préférée du chirurgien cardiaque : « alors? ». Ce qui peut vouloir dire : « alors quelles sont les lésions? » mais aussi « alors c’est plastifiable? » ou encore « alors on met quoi comme prothèse? »
Après les réponses d’usage dans de telles situations (suggestion de présentation : « attends, on voit rien, arrête ton bistouri électrique, me stresse pas putain… ») il faut bien donner une réponse…

L’endocardite présente de nombreuses similitudes avec les dégats des eaux. Au début, on constate une petite fuite. Quelques gouttes. Wait and see (on sait jamais, si ça s’arrête tout seul…). Ca s’aggrave, on appelle le plombier qui siffle et dit « oulalala, ils sont vieux ces tuyaux! ». Il gratte avec une petite spatule, le mur s’effondre et la fuite devient énorme, il change le tuyau qui pète pendant la manoeuvre (ben oui, il est vieux!), et qui tombe sur le carrelage, le carrelage se casse, et tout la salle de bain est à refaire.

Petite OG (pas bon pour la plastie), grosse végétation bien adhérante à la grande valve mitrale, on décide de partir sur une bioprothèse d’emblée et voilà ce que le chirurgien ramène, sans que l’on ne l’ai décelé ni en ETT, ni en ETO :

L’appareil sous valvulaire est completement mité, avec à gauche de la photo des végétations sur la tête du pilier jusqu’à la valve, et à droite la végétation (partie émergée de l’iceberg…)

Refaire la salle de bain, c’est un peu cher mais c’est plus propre…
Share

Tags: , , , ,

2 Responses to L’endocardite, ça ose tout…

  1. grangeblanche.com says:

    Bonjour, félicitations pour ce site et les superbes vidéos!

  2. Philippe says:

    Merci! J'ai toujours adoré les répliques minimalistes de Darth Vader et de Lino Ventura. Mais je me laisserai peut-être tenté par celle de mister T, bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *