ZO1 : Aucune plainte, trois diagnostics!

Les jeux sont faits, les diagnostics possibles tournent autour de la CMH apicale; de l’anomalie mitrale congénitale, ou de la non compaction VG.
Notez bien qu’aucune de ces maladies n’exclue réellement l’autre, puisqu’il s’agit dans tous les cas d’anomalies congénitales plus ou moins bien comprises…
La situation est détendue : pas de symptôme, et a vrai dire même pas réellement d’insuffisance mitrale significative, l’oreillette gauche n’est même pas dilatée!

Bref : une situation rêvée pour des imageurs de cœurs, en coupe fines ou épaisses.
Voici donc une étude du même ventricule en fenêtre parasternale petit axe, de la base de la mitrale vers l’apex :

Et une analyse en échographie de contraste :

Et enfin, l’IRM tant attendue, reine de l’imagerie de coupe fine, qui est au cardiologue non invasif ce que l’Opinel est au saucisson, la machine à trancher (dans tous les sens du terme) en quelque sorte… (Merci Aurélie, the DICOM Queen ;))

Quel serait votre diagnostic final?

Share

Tags: , , , , , , , ,

2 Responses to ZO1 : Aucune plainte, trois diagnostics!

  1. clément says:

    même avec l’IRM, je ne trouve pas cela ci évident.
    j’aurais tendance à maintenir que l’appareil mitral est anormal. pour le myocarde, il ne semble pas qu’il y ait une CMH apicale, c’est plutôt une zone de non compaction???
    très pratiquement pour le patient, on le laisse faire ce qu’il veut comme sport et on lui fait un contrôle echo dans 5 ans ou avant si symptomes????

  2. doudou13314682 says:

    on est bien d accord le schmilblick n avance pas avec ses docs memes conclusions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *