Heartbreak hotel

Les diagnostics ont un étonnante tendance à suivre les saisons. Après des mois sans voir une endocardite, il en tombe trois dans la semaine, et il en va de même pour les dissections aortiques, les embolies pulmonaires…
Justement, ces derniers temps, dans cette saison qui n’existe qu’au nord de l’Amérique, les embolies pulmonaires se ramassent à la pelle.

Le signe de McConnell a été décrit en 1996 : il s’agit d’une  » hyperkinésie de l’apex VD, contrastant avec une akinésie de la portion moyenne de la paroi libre du VD, dans le cadre d’une embolie pulmonaire.
La sensibilité de ce signe pour le diagnostic d’EP dans l’étude princeps est de 77%, en revanche la spécificité est plus intéressante, à 94%.
En voici donc deux exemples, enregistrés à peu de temps d’intervalle par votre serviteur :

McConnell2 from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

McC1 from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

(La présence d’un thrombus flottant dans l’oreillette droite dans le second cas ne vous aura pas échappé).

Dire que la physiopathologie de ce signe pourtant assez fascinant est mal comprise serait un euphémisme.
Dans cet article de Circulation, trois hypothèses sont avancées :
– L’hyperkinésie apicale serait la résultante de l’hyperkinésie de l’apex du ventricule gauche
– le ventricule droit se sphériciserait pour égaliser les contraintes régionales liées à l’augmentation brutale de la post-charge
– il pourrait y avoir de l’ischémie localisée à la paroi libre du VD en rapport avec l’augmentation de la contrainte pariétale.

Je sais pas pour vous, mais moi, cette histoire d’hyperkinésie de certaines parois, avec une ballonisation des autres, avec un peu de tropo, sans que l’on comprenne pourquoi, le tout disparaissant spontanément en quelque jours, ça me rappelle furieusement le tako-tsubo (ou cardiomyopathie de stress).

Certes, la zone akinétique est inversée par rapport au McConnell, mais de même qu’il existe des Tako-Tsubo inverse avec akinésie médiane et hyperkinésie basale et apicale :

4cav from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

2cav from fish Nip echocardiographie on Vimeo.

il existe aussi une description de McConnell inversé, dans ce case report très démonstratif.

Vous me voyez venir, on peut se demander si le signe de McConnell n’est pas une variante du « syndrome des cœurs brisés » (inversé) du VD. (Remarquer qu’on peut toujours, ça n’engage en rien!).

« Well, since my baby left me
Well, I found a new place to dwell
Well, it’s down at the end of Lonely Street
At Heartbreak Hotel
Where I’ll be–where I get so lonely, baby
Well, I’m so lonely
I get so lonely, I could die »

PS : merci Lamya pour le Tako inversé 😉

Share

Tags: , , , , ,

7 Responses to Heartbreak hotel

  1. nfkb says:

    J’aime bien aussi quand tu mets des images pour bizuths 🙂 ça fait les yeux !

  2. whiteshark says:

    magnifiques boucles (bientôt une péricardite à ebola…)

    par ailleurs, pour le cas du thrombus intra cavitaire: thrombolyse ou non (au vu du risque de re dissémination dans l’arbre artériel pulmonaire?), conduite à tenir souvent complexe?

    • philippe says:

      Bonsoir Whiteshark, ce patient à été fibrinolysé, avec une remarquable inefficacité. De ce fait, il à bénéficié d’une embolectomie chirurgicale, avec des suites remarquablement simples.

  3. clement says:

    Images magnifiques!!!

  4. Tom O'Graphy says:

    Effectivement vidéo superbe, ça doit coûter une blinde pour avoir cette qualité d’image (commentaire constructif), mais moi je suis plus « In the ghetto » même si cardiologiquement parlant c’était moins approprié (commentaire très constructif)

    • philippe says:

      @Tom O’Graphy : Merci little ghetto boy. La qualité de l’imagerie 2D dépend beaucoup de la qualité de la sonde, et beaucoup moins des logiciels embraqués sur l’échographe, or ce sont souvent ces mêmes logiciels qui déterminent le prix astronomique des échographes. En prenant un moyen de gamme avec une bonne sonde et sans options inutiles, on a une meilleur imagerie qu’en prenant une mauvaise sonde avec un appareil blindé d’option. Nous testons en ce moment des appareils « polyvalents » pour les urgences. La qualité d’imagerie de ces nouveaux appareils est globalement très satisfaisante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *